Tranches de vie & dinderies
12 commentaires

Le binge-watching*, ce fléau.

Explication et test pour savoir si l'on est un binge-watcher averti ou non

*Binge-watching, ou « l’art de s’engloutir des séries de façon boulimique » selon les Inrocks (oui, les Inrocks, voilà où ça mène les recherches aveugles sur Google). C’est ce qu’on appelle une expression-valise, dérivée des mots « binge » (se saouler) et « watch » (que je ne traduirai pas, pour des raisons évidentes). En gros, c’est une charmante comparaison avec tous ceux qui estiment que pour passer une bonne soirée, mieux vaut s’être retourné l’estomac avec des cimetières (et vas-y que je te mélange rhum ambré, whisky, redbull et vin rouge) avant 22h, quitte à s’endormir sur un bout de trottoir, en solitaire.

En France, vu qu’on sait pas trop markétiser les phénomènes de société et qu’on dramatise un peu tout, on a traduit ça par « gavage télévisuel » . OUH LE VILAIN MOT. On est à deux doigts de la comparaison glauquesque à souhait du premier meurtre de Se7en (le gros monsieur dans sa cuisine, tu te rappelles pas ?) sauf que là, les spaghettis en boîte sont remplacés par tous les épisodes que tu engouffres, jour après jour, voire heure après heure pour les plus gravement atteints.

Reste à savoir si tu fais partie du club très restreint des binge-watchers avertis (non, c’est faux, y’a rien de restreint, on est des millions de victimes et on le sait tous parfaitement) ou si te trouves dans le camp de ceux qui regardent toujours Esprits Criminels sur TF1.

Le kit du binge-watcher averti.

Le kit basique du binge-watcher averti : un canapé, des coussins, un plaid & du café.

Démonstración.

  1. T’as déjà vu des séries dont la date de diffusion en France n’a encore pas été évoquée parce qu’aucune chaîne (même OCS, c’est dire si c’est pas foufou hein) ne connaît leur existence.
  2. Tu récites par cœur et avec une ferveur proche de celle d’un jeune baptisé le calendrier de diffusion de Game of Thrones, The Walking Dead ou encore American Horror Story (oui, tu aimes les séries à l’eau de rose).
  3. Du coup, tu passes ta journée du lundi et du jeudi à rafraîchir Firefox/Chrome/Internet Explorer (ahah) à grands coups de F5 rageurs.
  4. Lorsque tu appuies sur lecture et que les sous-titres ne sont pas présents, tu es susceptible de perdre toute retenue et de frapper ton pauvre ordinateur qui, techniquement, n’avait jamais rien demandé à personne pauvre bête va (Dexter & ta non-articulation, c’est vous que je vise). Valable également pour les traductions aléatoires comme celle-là (évidemment, faut connaître GOT)(sans blague, ça existe encore les gens qui connaissent pas son existence ?).
  5. Tu connais très bien la légende urbaine du « Allez, encore un épisode, après j’arrête » pour finalement lancer la saison 2, une vingtaine d’épisodes plus tard, avec des yeux semblables à ceux d’un lapin atteint de myxomatose.
  6. Tu t’es déjà fait très peur en calculant toutes les heures passées devant ton écran 17 pouces à cause de ce site.
  7. Tu envisages de créer la journée de 36h pour enfin rattraper ton retard et attaquer pépouze la dernière saison de True Detective sans devoir faire un choix entre la saison 4 de The 100 et la nouvelle anthologie FEUD de Ryan Murphy, l’homme au cerveau sérieusement bugué. Parce que bon, tu viens de commencer The Expanse et que t’aimerais bien la terminer vu que la saison est actuellement en diffusion.
  8. Dans ton salon se dresse un autel dédié au mec de Netflix qui a eu l’idée d’une diffusion par saison intégrale, et pas par épisode avec une coupure de 8 mois parce que les scénaristes ne branlent rien pendant Noël (The Walking Dead, suivez mon doigt).
  9. Tu découvres une nouvelle série trop cool par minute et tu te dis  que, franchement, le binge-watching eh ben c’est bien de la merde et que si t’avais su t’aurais pas venu t’aurais continué de mater Esprits Criminels sur la Une.
  10. Tu ne procrastines plus, c’est pour les faibles. Maintenant, tu binge-watches parce que t’as le swagg.
Bégeay

Allez, j’vous laisse, j’ai un épisode de Scream Queens sur le feu.

Advertisements

12 commentaires

  1. Pingback: La minute déception | Sweet Judas

  2. Tout ce que j’ai retenu c’est « Firefox », j’ai vomi des yeux.
    Le top du top de la série trop bien du moment c’est Westworld. Étonnant que tu n’es pas encore écrit dessus, toi la damnée des séries. Si tu ne l’as pas encore visionné, je te la recommande vivement, c’est une pure merveille.

    Aimé par 1 personne

    • Ahahahahaaaaah mais bien sûr que Westworld, c’est vu 😀
      Sauf que je l’ai tellement aimé que je me sens pas encore l’envie d’écrire dessus (oui, j’ai regardé trois fois l’épisode final et tout va bien).
      Cette série est un petit bijou, je plussoie ❤

      Aimé par 1 personne

  3. Pingback: Les morts de Walking Dead qu’on ne regrette pas (du tout). | Sweet Judas

  4. escarpinsetmarmelade dit

    Ça me parle ton article! En ce moment, on est à fond dans la dernière saison de Walking Dead (cliché). Je n’imagine même pas l’après Walking Dead (j’ai envie de me pendre avec le rideau de douche rien qu’en y pensant).

    Aimé par 1 personne

    • Alors, comment ça se gère l’après-final ? 😀
      (surtout avec le gros suspense sorti de derrière les fagots, laisse tomber l’angoisse)

      J'aime

    • escarpinsetmarmelade dit

      Terrible, on s’en remet pas. Du coup, on noie notre chagrin dans American Horror Story. Pas le même délire, et tu connais l’adage, Un seul être vous manque…

      Aimé par 1 personne

    • Ahah, oui, je comprends. J’ai enchaîné sur Fear The Walking Dead (j’étais déjà à jour sur Lange, Gaga et tous leurs copains)… Mais ça n’a clairement pas la même saveur.

      J'aime

  5. Mais je me reconnais tellement dans cet article ! Bon après, ça dépend clairement des périodes. Par exemple, en ce moment, j’évite les séries, sinon me connaissant, je peux dire bye-bye aux révisions, donc aux bonnes notes, donc à mon année, donc à un futur professionnel pas trop dégueu, et je risque de mourir dans la rue parce que les séries m’auront fait rater ma vie (oh boy, that escalade quickly) .
    Ce petit binge-watching risque de me rattraper pendant les vacances de Noël, très clairement !

    Aimé par 1 personne

    • J’ai pas connu ce problème des révisions. Mais c’est peut-être parce que je révisais jamais vraiment trop à Noël (la légende urbaine des « Je casserai tout aux rattrapages, j’y vais au talent »)(oui, mais non du coup).

      Aimé par 1 personne

  6. Absolument d’accord surtout sur le point 4!

    Parfois sans me montrer vantard, je me dis que je devrais faire des sous titres moi même car disons que cela prendrait le double du temps pour un anglophone ( play – stop – traduction – play – stop etc… )
    Mais le pire, ce sont les traductions WTF comme dans un épisode de Game of Thrones où un personnage en tuant un autre ( je ne spoil pas ^^ ) lui dit « Les [nom de famille] te passent le salam ».
    Le moment est ultra dramatique dans la série, c’est l’une des plus grande tueries et moi j’étais mort de rire à cause de ce sous titre >_<

    Je repars binge-watchinger! =)

    Aimé par 1 personne

Un truc à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s