Tous les articles classés dans : Dans mon casque

Les 10 reprises Cultes de Glee

Play me some memories

Oui, la photo est totalement déformée sur la gauche. Aucun être humain n’a un pied aussi ridiculement long et maigre. Peut-être que je ne l’ai encore jamais dit par ici, mais il fût un temps où je consommais du Glee à n’en plus finir et où je passais mes journées à en écouter les chansons (et peut-être aussi à les chanter mais ça, vous ne le saurez jamais). Mais Glee, qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement LA série de teen spirit par excellence, débordante de paillettes, d’amourettes adolescentes et de bons sentiments (à l’américaine, avec zéro subtilité dedans) qui te vend du rêve en barquettes.  Publicités

La playlist de la honte spéciale '90s sur Sweet Judas

La playlist qui met quinze ans dans la vue.

Etant née au début des années 1990, j’écoutais un tas de choses qui feraient certainement un bide aujourd’hui. Et c’est quand même bien dommage parce que niveau swagg’, ça se posait là. Ma génération a ainsi vu naître Britney Spears sainte-nitouche devenue Sexy Brit-Brit puis Destroy Brit-Brit pour renaître de ses cendres de superstar tel le phénix de la musique pop (#foreverBritBrit). Bon, on n’a pas eu la même adolescence et encore moins la même entrée dans le monde adulte mais ça ne m’a pas empêchée de connaître quasiment par cœur tous ses albums (le meilleur étant In The Zone)(on peut essayer d’en débattre mais en fait non)(bisous). Mis à part Brit-Brit, j’écoutais des tas d’autres trucs, au premier rang desquels se trouvent sûrement tout plein de morceaux qu’on a tous oubliée (ou tenté d’oublier)(raté, ahah). Donc ce sera session vintage, avec un p’tit top 10 qui date d’il y a facilement quinze ans. Intéressé(s) ? Obviously que oui (j’le savais). * A vrai dire, ce sera surtout un Top 9, mais comme c’est moins classe qu’un top 10, on va faire genre …

panic at the disco, musique, too weird to live too rare to die, brendon urie,

Panic At The Disco : des dents, des joues et une voix

Niveau musique, même si j’écoute absolument tout et n’importe quoi (coucou Paganini, coucou Elvis, coucou Britney ♥), il y a quand même quelques inconditionnels. Notamment un groupe que je suis depuis mon adolescence & mes 16 ans à jamais perdus, Panic At The Disco. J’aimerais bien faire un récapitulatif des membres (genre au départ, ils étaient quatre, puis deux, puis trois, puis re-deux et puis encore re-trois derrière), mais ce serait un peu chiant et ne nous mentons, on s’en moque un peu. Étant donné que la seule constante du groupe, c’est le chanteur, Brendon Urie, on va résumer tout ça beaucoup plus vite avec une photo.

blog wordpress, marina and the diamonds, froots,

Marina & The Diamonds

Marina & The Diamonds, c’est une chanteuse (oui, parce que là comme ça, le nom peut faire croire que c’est un groupe, mais pas du tout)(elle aime bien semer le doute) que j’affectionne depuis maintenant plusieurs années et qui occupe une place prépondérante dans mes playlists d’Ipod Touch.Outre la place déjà occupée par Britney Spears, obviously. Tu penses donc bien que la sortie de son troisième album, sobrement intitulé FROOT (le sobrement n’a rien à faire là, mais on ne peut nier que c’est un mot plutôt classe), n’a fait que m’enthousiasmer, moi et mon âme de bon public devant l’éternel. Et que je ne pouvais décemment pas laisser cet amour dans l’ombre donc je le crie à la face du monde entier : j’aime cette fille d’amour, voilà.